Avertir le modérateur

10/06/2010

Rencontre avec Peter Magubane, illustre photographe de l'apartheid

JOUR 6

Au sixième jour de mon périple avec l'équipe d'ARTE, nous avons l'honneur de rencontrer un des photographes sud africains les plus reconnus au monde, si ce n'est le plus reconnu: Dr Peter Magubane.

Peter Magubane a été un témoin des horreurs et des périodes clés qui ont mis fin à l'apartheid pour le magasine DRUM. Arrêté à plusieurs reprises par la police à l'époque et banni par le régime d'apartheid, Peter Magubane, préférait se retrouver avec un nez cassé que de donner ses photos.

men3.jpg
Agé de 77ans, Peter Magubane analyse l'évolution de l'Afrique du Sud avec un regard amusé. " Nous avons gagné le combat contre l'apartheid grâce à la photographie" dit-il.
Depuis 1984, Peter Magubane ne fait plus que de la photographie artistique. "Je ne fais plus de photo-journalisme car l'info ne paye pas, et internationalement, personne ne s'intéresse plus à ce qui se passe en Afrique du Sud" déclare-t-il d'un air pragmatique.
Aujourd'hui, il préfére photographier la beauté de l'Afrique du Sud, ses peuples, ses traditions notamment les cérémonies d'initiations des jeunes à la vie d'adulte. "cela montre que dans ce pays, il y a de la beauté et pas seulement de la violence.

100_3157.JPG

05/06/2010

WELCOME TO SOUTH AFRICA

JOUR 1 ( 1er Juin)

Tout à commencer par un chaleureux "welcoming"... L'équipe d'Arte ayant commencé son voyage en Algérie, il y a quatre semaines de cela,  traversant ainsi les pays africains qualifiés pour la Coupe du Monde ( Algérie, Ghana, Côte d'Ivoire, Cameroun, Nigeria et Afrique du Sud).

Dans chaque pays, il a été demandé aux locaux de faire les acteurs devant la caméra pour souhaiter la bienvenue à ARTE, ma mission a été donc de trouver des gens motivés pour le faire.

Ebby , le chauffeur de l'hotel où nous logeons m'a donné un coup de main et à 14h00,  quatre des personnels de l'hotel, joyeusement parés de vuvuzela, se joint à Ebby pour crier "Welcome to South Africa" à l'équipe d'Arte et à ses téléspectateurs.

Picture 002.jpgPicture 006.jpg

27/01/2010

La polygamie, ce n’est pas leur tasse de thé

polygamie.gifMême si leur président est polygame, la majorité des suds africains ne sont pas en faveur de la multiplication d’épouses. Selon un sondage réalisé à la suite de l’annonce du cinquième mariage du président, Jacob Zuma, 74 % des 2000 personnes interrogées pensent que la polygamie est un problème dans le pays.

 

Au sein des différentes communautés : chez la population noire interrogée 68% sont contre la polygamie, 86% contre chez les blancs,

85 % chez les populations métis et 78 % chez les populations indiennes.

 

83% des femmes interrogées sont contre le fait qu'un homme épouse plus d’une femme en revanche seulement 64 % des hommes interrogés s'y opposent.

18 % des personnes interrogées pensent qu’avoir plus d’une femme n’est pas un problème.

 

Cependant, plus de la moitié des sondés pensent que la vie privée de leur leader politique n’a pas sa place dans la sphère publique.

 

L’étude a été réalisée à partir d’un échantillon composé de 1260 noirs, 365 blancs, 240 métis et 115 indiens/ asiatiques dans les sept principales métropoles d’Afrique du Sud, avec une marge d’erreur de mois de 2, 5 %.

 

Source: Sapa

 

 

09:21 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (1)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu