Avertir le modérateur

16/02/2010

Coupe du Monde : les sud africains vous ouvrent les portes de leurs maisons

La coupe du Monde créé du rêve, un rêve de gloire sportive… mais pas uniquement. Dans la ville de Durban et partout en Afrique du Sud, les sud africains sont réalistes quant à l’éventuelle gloire sportive que leur offrira leur équipe de Bafana-Bafana, mais ils n’en rêvent pas moins pour autant. Ils rêvent tout simplement d’une réussite financière. 

Hôte de l’événement, le pays est ses habitants prennent la chose très au sérieux et ils veulent être des hôtes en bonne et due forme en offrant leurs maisons aux 500 000 visiteurs prévus. Et ils sont nombreux ceux qui pensent louer leur maison pour la Coupe du Monde. Ce qui les motivent c’est l’afflux d’étrangers avec leurs devises internationales: dollars, euros et pounds, mais c’est aussi le fait que l’Afrique du Sud ne dispose pas de structures hôtelières suffisantes pour absorber le nombre de visiteurs attendus. Inévitablement un business se créé autour de cette carence, des agences immobilières proposent ainsi de louer les maisons des particuliers moyennant une belle marge de bénéfices, près de 30% du prix de la location d’une maison.

Anton, un sud africain vivant à Durban, a ainsi été approché par un agent immobilier lorsqu’il a émis le souhait de louer sa maison située à dix minutes du stade de Durban, pour leur première rencontre l’agent est arrivé avec appareil photo à la main, l’affaire devant se conclure très rapidement disait-il. Finalement, l’affaire ne s’est pas conclue l’un, l’agent immobilier voulait louer la maison à 2000 rand/ jour, et se réserver un bénéfice de 40 %, une marge beaucoup trop importante aux yeux du propriétaire. Ce dernier cherche toujours à louer sa maison. Sa stratégie est de laisser les prix monter, les gens désespérés sont près à payer plus pense-t-il.

Jane, elle pense différemment,  elle a une belle propriété, un cottage dans les bois avec plage quasi-privé, le tout est à une demi-heure de la ville de Durban. Elle offre une femme de ménage et un cuisinier avec la location. Son cottage, elle ne veut pas le laisser à n’importe qui alors, même si son agence immobilière lui prendra 50% du prix total de la location, ça ne la dérange pas.  La location de son cottage pour un mois pourrait lui rapporter près de 5000 euros net.

Les maisons individuelles et les cottages sont pour les visiteurs qui ont les moyens de se les offrir, mais ne vous inquiétez pas car pour les supporters fauchés il y en a aussi.

L’entreprise Madlanduna Corporation via le site internet, Simplebedzzz.com,  se lance dans la location de logements plus simples en offrant des chambres et des lits dans des résidences universitaires, pour des prix commençant à R595.00 (soit € 55) par nuit et par personne.

Les plus audacieux passent par les petites annoncent et internet.  Sur le site southafrica-2010-accommodation.com, plus de 5700 maisons ont été listées. Il y a aussi les sites comme Gumtree ou encore les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter.

Article également paru sur: http://www.lepetitjournal.com/content/view/53210/2553/

Lire la suite

11/02/2010

Anniversaire : Les vingt ans de la libération de Nelson Mandela

Cela fait exactement 20, ans jour pour jour que Nelson Mandela, l’icône sud africaine de la résistance face à l’apartheid est sorti de la prison Victor Vester.
Une libération qui a mis fin à 27 ans d’emprisonnement et qui permit à l’Afrique du Sud d’entrer dans une nouvelle ère.

Aujourd’hui l’Afrique du Sud et le monde entier célèbrent un homme qui s’est battu pour que la notion d’humanité ait enfin une signification.
Au Cap, son ex-femme Winnie sera à la tête d’une marche de la libération qui partira de la prison où il a passé 27 ans de sa vie.

Nelson Mandela qui a 91 ans devrait faire une brève apparition en public en soirée.
Il a été le premier président noir de l’Afrique du Sud en 1994. Il avait condamné en 1964 à la prison à vie pour avoir comploté de faire tomber le gouvernement d’apartheid par la violence. Il a passé la majeure partie de sa sentence dans la prison de Robben Island au Cap.

Alors qu’il était en prison, Nelson Mandela est devenu un symbole de résistance contre le régime d’apartheid.

En 1990, le gouvernement sud africain a répondu aux pressions nationale et internationale et a relâche Nelson Mandela, par la même occasion, le gouvernement sud africain a levé l’interdiction contre le parti ANC.

En 1991, Nelson Mandela est devenu le leader politique de l’ANC et trois ans plus tard, il a été élu président de l’Afrique du Sud, de 1994 à 1999.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu